Le pays labellisé Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV)

Introduction

L’appel à initiatives « 200 territoires à énergie positive pour la croissance verte » avait pour objectif d’engager 200 territoires volontaires dans une démarche participative exemplaire au service du nouveau modèle énergétique et écologique français (réduction de 50% de la consommation d’énergie en France à l’horizon 2050 conformément au projet de loi sur la Transition énergétique).

I - Les territoires à énergie positive qu’est-ce que c’est ?

Un territoire à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV) est un territoire d’excellence de la transition énergétique et écologique. La collectivité s’engage à réduire les besoins en énergie de ses habitants, des constructions, des activités économiques, des transports, des loisirs. Elle propose un programme global pour un nouveau modèle de développement, plus sobre et plus économe.

Six domaines d’action sont prioritaires dans ces territoires :

  • La réduction de la consommation d’énergie : par notamment des travaux d’isolation des bâtiments publics, l’extinction de l’éclairage public après une certaine heure…
  • La diminution des pollutions et le développement des transports propres : par l’achat de voitures électriques, le développement des transports collectifs et du covoiturage…
  • Le développement des énergies renouvelables : avec par exemple la pose de panneaux photovoltaïques sur les équipements publics, la création de réseaux de chaleur…
  • La préservation de la biodiversité : par la suppression des pesticides pour l’entretien des jardins publics, le développement de l’agriculture et de la nature en ville….
  • La lutte contre le gaspillage et la réduction des déchets : avec la suppression définitive des sacs plastique, des actions pour un meilleur recyclage et diffusion des circuits courts pour l’alimentation des cantines scolaires….
  • L’éducation à l’environnement : en favorisant la sensibilisation dans les écoles, l’information des habitants…

II - Le Pays du Cambrésis, lauréat

Ségolène Royal a désigné, le 9 février 2015, 212 territoires lauréats du label Territoire à énergie positive sur 500 candidatures. Parmi les 212 collectivités lauréates, le Syndicat Mixte du Pays a obtenu une aide financière de 500 000 euros. Ces subventions doivent permettre de financer rapidement des projets qui contribuent efficacement à la baisse de la consommation d’énergie sur le territoire, à la production d’énergie renouvelable et à la mobilisation citoyenne.

Le 22 juillet 2015, Monsieur Sylvain Tranoy et Monsieur Jacques Olivier, respectivement Président du Pays et Vice-Président Climat / Énergie ont été reçus au Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie par Madame Ségolène Royal pour signer une convention avec l’Etat au titre de TEPCV. Cette convention permettra le soutien de projets de territoire découlant du Plan Climat territorial : travaux sur les bâtiments publics, développement du photovoltaïque…

III - Les axes de TEPCV du Cambrésis

Le territoire souhaite agir en priorité sur 4 axes :

Axe 1 : La requalification du parc privé et public

En 2016, a été lancé un nouveau programme d’aide aux travaux à destination des ménages du territoire : «Prime Energie », dispositif qui prendra fin en septembre 2017.

Retrouvez les infos relatives au Programme d’Intérêt Général

Retrouver les infos relatives à la Prime Energie 

  • Action 3 : Renforcer la réhabilitation du parc public

Axe 2 : La réutilisation du foncier

  • Action 1 : Agir sur les friches commerciales et agricoles
  • Action 2 : Soutenir les opérations exemplaires

 Axe 3 : Le développement de filières d’énergies renouvelables

  • Action 1 : Connaitre le gisement potentiel
  • Action 2 : Coordonner le développement de filières

Axe 4 : Le soutien à l’agriculture durable

  • Action 1 : Accompagner les professionnels du monde agricole pour le développement d’une agriculture durable

Dans le  cadre du programme  de TEPCV, le Cambrésis souhaite renforcer son accompagnement en faveur des agriculteurs, par une aide financière à la réalisation de diagnostics énergétiques des exploitations.

Les projets TEPCV engagés

Pour répondre à l’axe 2 du Plan Climat qui prévoit de rénover et de construire durablement pour stabiliser les consommations d’énergie dans le bâtiment à 2020, deux projets ont été soutenus :

  • Lancement du projet « Caméras thermiques et accompagnement des collectivités dans les économies d’énergie de leur patrimoine bâti »
  • Organisation du groupement de commande pour la réalisation des audits énergétiques (pour les collectivités qui se sont inscrites au titre de l’action « Audit énergétique d’un bâtiment public + aide pour le ou les poste(s) prioritaire(s) du bouquet de travaux défini » du programme TEPCV. L’objectif est bien de réduire les déperditions et d’économiser l’énergie sur les bâtiments publics.

Le projet d’optimisation de l’éclairage public (travail sur le diagnostic énergétique et la définition d’une stratégie ambitieuse de réduction des consommations d’énergie de l’éclairage public de la Communauté de communes du Caudrésis-Catésis, travail au groupement de collectivités pour procéder au relamping de l’éclairage public avec un objectif de réduction importante des consommations d’énergie ) répond à l’axe stratégique n°4 du Pan Climat qui est de produire et consommer autrement, en rénovant le parc d’éclairage public. L’objectif est bien de réduire la consommation d’énergie et la facture énergétique.

Pour plus d’informations sur ces sujets, n’hésitez pas à contacter Magdalena Vanrenterghem au 03 27 72 92 67 ou par mail : m.vanrentreghem@paysducambresis.fr

Crédits photos: communauté de communes du Caudrésis-Catésis