La trame verte et bleue (TVB)

I- La Trame Verte et Bleue, c’est quoi ?

La TVB est un outil d’aménagement du territoire visant à maintenir ou à reconstituer un réseau d’échange cohérent pour que les espèces animales et végétales puissent assurer leur cycle de vie.

Réservoirs de biodiversité :
Zones vitales, riches en biodiversité (Sites Natura 2000, réserves naturelles régionales, espaces naturels sensibles du Département…)

Corridors écologiques :
Voies de déplacement qui relient les réservoirs de biodiversité (Anciennes voies ferrées, maillage bocager, réseau de mares…)

Continuités écologiques :
Association de réservoirs de biodiversité et de corridors écologiques

La Trame verte et bleue est un ensemble des continuités écologiques

Echelle nationale

Un cadre de travail national fixé par l’État et une cohérence visée sur l’ensemble du territoire
→ Lois Grenelle

Echelle régionale

Une échelle de cadrage régionale et d’accompagnement des démarches locales, garante de la cohérence du dispositif et de la prise en compte des services rendus par la biodiversité
→ Schéma Régional de Cohérence Ecologique – Trame verte et bleue (SRCE – TVB)

Echelle du territoire de projet

La TVB comme partie intégrante du projet de territoire, complémentarité et cohérence entre les différentes politiques publiques.
→ Schéma de Trame verte et bleue du Pays du Cambrésis

Echelle communale et individuelle

Prise en compte des continuités écologiques dans les documents d’urbanisme et les projets d’aménagement pour une mise en œuvre opérationnelle. Des outils contractuels permettent également d’agir (MAEt…).
→ Documents d’urbanisme

II - Le Schéma Trame Verte et Bleue du Cambrésis

1 - Une volonté politique du Cambrésis

En 2009, le Syndicat mixte du Pays du Cambrésis a souhaité enclencher une dynamique collective des acteurs de son territoire autour de la mise en œuvre concrète d’une Trame Verte et Bleue. La mise en place du projet de Schéma Trame verte et bleue sur le territoire du Cambrésis répond ainsi à une volonté locale, régionale et nationale.

L’enjeu est d’intégrer la Trame verte et bleue à l’ensemble des infrastructures du territoire de manière à poursuivre le développement du territoire mais en l’encadrant plus fortement afin d’éviter au territoire de perdre ses atouts principaux en terme de paysages, de cadre de vie et d’harmonie ville/campagne.
Le Schéma de Trame Verte et Bleue doit être un outil d’aide à la décision pour reconstituer une infrastructure naturelle sur le territoire.

La Trame verte et bleue du Pays du Cambrésis contribue à :

  • Préserver et valoriser les ressources naturelles : favoriser la biodiversité, préserver les espèces et les habitats remarquables, protéger et améliorer la ressource en eau…
  • Promouvoir le développement local : maintenir l’agriculture, assurer le développement de l’économie, du tourisme et des loisirs liés à la nature.
  • Aménager le territoire : concilier développement urbain et préservation de l’environnement, assurer une continuité écologique entre les espaces naturels, requalifier écologiquement les friches et les espaces dégradés.

2 - Les grandes étapes

Le diagnostic concerté du territoire

Le diagnostic a permis de décrire les différents milieux, ressources, fonctionnalités et dynamiques (état, spécificités, relations avec les territoires voisins…) et de mettre en avant les grandes préoccupations environnementales du territoire :

  • La gestion des eaux et la préservation de la ressource, ainsi que la lutte contre les inondations et l’érosion,
  • La protection et le développement de la biodiversité,
  • La préservation et la valorisation du paysage.

La stratégie territoriale

La stratégie territoriale se fonde sur la définition des éco-paysages structurant le territoire. Cinq objectifs majeurs ont été définis, ils sont le résultat de débats et d’échanges au sein des territoires et permettent de prioriser les actions.

Ces 5 objectifs sont :

  1. Intégrer la Trame Verte et Bleue dans l’aménagement du territoire
  2. Améliorer les connectivités écologiques dans le domaine des zones humides et des bassins versants
  3. Améliorer les connectivités écologiques dans le domaine des corridors verts et des boisements
  4. Développer l’éco-citoyenneté et le cadre de vie des habitants
  5. Accentuer le développement économique du territoire

Le programme d'actions

Construit à partir des phases de diagnostic et de la stratégie territoriale, un programme pluriannuel d’actions de préservation et de valorisation du patrimoine a été co-construit.

Dans le cadre de ce programme, plusieurs actions ont été engagées :

  • Le programme d’écocitoyenneté : Le Pays, en partenariat avec le CPIE val d’Authie a participé à la sensibilisation des acteurs à l’écocitoyenneté par la mise en place de programme d’animations.
  • La Trame écopaysagère et agricole : une réflexion est menée par le Pays du Cambrésis sur la mise en cohérence des actions liées à la préservation de la biodiversité et à la lutte contre l’érosion des sols.
  • L’accompagnement technique des communes de Busigny et Marcoing dans des projets pilotes de restauration et valorisation écologiques de sites naturels.

III - Bilan sur le suivi de la Trame verte et bleue

1 - La préservation et la restauration des milieux naturels

La mise en œuvre de la Trame verte et bleue se concrétise au travers d’une animation de terrain permettant de sensibiliser les Collectivités et de les accompagner dans leurs projets.

Travailler à la préservation de la biodiversité en tenant compte des usages et activités, sur la base du volontariat.

Quelques exemples de projets accompagnés par le Pays :

  • Plantation de 3 kilomètres de haies bocagères sur la commune de Busigny en partenariat avec l’Association Foncière de Remembrement en 2011/2012.
  • Création de deux vergers communaux d’une superficie totale de 6000 m² en 2011, plantation de 1 kilomètre de haies en 2012 et boisement d’une parcelle communale de 1,8 hectares en 2014 en partenariat avec l’association Canopée Reforestation.
  • Les communes d’Aubencheul-au-Bac, de Fressies et d’Hem-Lenglet ont lancé une étude pré-opérationnelle Trame verte et bleue de « restauration, valorisation écologique et gestion durable des zones humides » sur les marais de la Sensée en partenariat avec le Conservatoire d’Espaces Naturels entre 2012 et 2014.
  • Création d’un boisement de 1,8 hectares sur la commune de Caudry avec l’assistance technique d’Espaces Naturels Régionaux (ENRx) en 2013/2014.
  • Les communes de Raillencourt Sainte-Olle, Sailly Lez Cambrai, Fontaine-Notre-Dame et Neuville-Saint-Rémy ont réalisé un projet commun de restauration du bocage qui s’est concrétisé par la plantation de 3 kilomètres de haies le long de chemins ruraux et communaux.
  • Création et aménagement d’un verger pédagogique sur 6000 m² en partenariat avec le Centre Régional de Ressources Génétiques (CRRG) et plantation de 2,5 kilomètres de haies entre 2013 et 2015.
  • Plantation de 500 mètres de haies sur la commune de Saint Souplet dans le cadre de la restauration des berges de la Selle en partenariat avec le Syndicat Mixte du Bassin de la Selle en 2015.
  • Accompagnement de la commune de Fontaine au Pire dans l’aménagement d’un boisement communal et la restauration de quatre mares en 2015/2016.

2 - Le programme de réhabilitation et de valorisation des mares

En 2011, les élus du Pays du Cambrésis se sont engagés dans un programme de réhabilitation et de valorisation des mares. Cette étude a permis d’identifier précisément le réseau de mares présent sur territoire et d’étudier leur connectivité au regard de la sous-trame zones humides.
Les étapes dans la construction du programme :

  • 2011 : Décision de réaliser une étude pré-opérationnelle de restauration, aménagement, valorisation écologique et gestion durable des mares sur le territoire.
  • 2012 : Recrutement du bureau d’étude naturAgora Développement.
  • 2012/2013 : Diagnostic territorial avec l’identification de près de 900 points d’eau, dont 206 ont été caractérisées (vocation, identification des problèmes récurrents : envasement, présence d’espèces végétales invasives…) et rédaction d’une synthèse réglementaire.
  • 2013/2014 : Elaboration de 6 avant-projets détaillés pour la création ou la restauration de mares.
  • A partir de 2014 : Lancement des opérations (Montage des dossiers administratifs, techniques et financiers).

 

Télécharger les livrets Trame verte et bleue : Protéger la nature du Cambrésis

Les amphibiens du Pays du Cambrésis 

Les arbres et herbacés du bord de l’eau du Pays du Cambrésis

Les espèces invasives du Pays du Cambrésis 

Les libellules du Pays du Cambrésis 

Les reptiles du pays du Cambrésis